Les Piles intermédiaires

Le quotidien bordélique d'une traductrice à l'assaut des idées reçues. (Et des portes ouvertes, aussi, parfois.)

Catégorie : Pile langues

Depuis que j’ai lu un excellent bouquin intitulé Translating Popular Film (par Carol O’Sullivan, 2011) il y a quelques mois, je ne regarde plus les films de la même façon. Entendons-nous bien, lecteur intrigué de ce blog : un traducteur (de l’audiovisuel) ne regarde de toute façon pas les films tout à fait de la […]

J’ai appris un truc et je m’en étonne. Hem, je vois bien que cette phrase pourrait être mal interprétée, lecteur déjà outré de ce blog : non, je ne crois pas encore tout savoir, du tout du tout, mais parfois, il y a des choses dont je m’étonne (et je m’inquiète) de ne jamais avoir […]

Vous l’attendiez en piaffant, le voici : le troisième volet des petites mutations du français courant, toujours par Amenel. À l’heure où je vous parle, le suspens est total : y aura-t-il une suite ? Plusieurs épisode encore ? Mystère… En attendant, merci encore pour ces trois (premiers) épisodes. Phénomène 3: l’usage à tort et […]

La rubrique « blogueur invité » de votre blog chéri est décidément en pleine expansion : la preuve, j’ai reçu aujourd’hui ce mail alléchant et parfaitement ciblé. Avouez que ça vous tente, des articles sur l’éclairage LED pour changer des râleries sur le sous-titrage et des chroniques sur l’évolution de la typographie en Allemagne, hmm ? (Perso, […]

La magie des billets invités se poursuit. Fais gaffe, lecteur prolixe et sympa, ta blogueuse dévouée va finir par s’y habituer, si ça continue comme ça. Surtout que là, c’est carrément une série de posts que nous propose Amenel, confrère traducteur, sur « certains phénomènes et glissements [qu’il] constate dans l’usage quotidien de la langue française ». […]

J’adooooore le principe des « éléments de langage », ces phrases clé-en-main qu’un camp politique fournit à ses petits soldats pour qu’ils les répètent sans réfléchir les martèlent pendant 24 ou 48 heures dans les médias. On n’en parlait pas trop il y a encore quelques années, me semble-t-il, du moins pas sous cette appellation froide et […]

Parfois (comme il y a un an ici, par exemple), je la trouve agaçante, cette manie de trouver des noms pour tout et n’importe quoi. Mais d’autres fois (parce que je suis un être bourré de contradictions, il est temps de te l’avouer, lecteur ébaubi de ce blog), je remarque des trucs en me demandant […]

Alors que j’étais en quête d’une citation traduite, j’ai remis la main il y a quelques jours sur À ma guise – Chroniques 1943-1947, un recueil de 80 articles rédigés par George Orwell pour l’hebdomadaire Tribune en son temps. Trou noir, je ne me souviens pas avoir lu ce bouquin, pourtant paru il n’y a […]

(Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour attirer le chaland, hein.) Nouveau mot du jour en anglais, croisé dans une traduction : harbinger Contexte : des archives radiophoniques à sous-titrer dans un documentaire à l’optimisme déconcertant sur la reconstruction de l’Afghanistan (« The harbingers of the new Afghanistan are roads, clinics, schools, gas pumps, office buildings and […]

Je me retiens, pourtant. Si si, je vous jure que je me retiens depuis… mars 2010, tiens. Je me retiens régulièrement de hurler, voilà, c’est dit, alors que j’assiste jour après jour à d’innombrables crimes linguistico-syntaxico-orthographiques, le mot n’est pas trop fort (même s’il n’existe pas), commis au nom de… de quoi, d’ailleurs ?. Mais […]

Meuh oui, ça vient de loin. Zavez remarqué comme tout le monde pouffe et râle de nos jours face aux traductions de modes d’emploi, sous prétexte qu’elles sont incompréhensibles et faites par n’importe qui mais manifestement pas des professionnels natifs de la langue cible considérée ? (ici ou là, par exemple) Comme si c’était une […]

Comme je n’ai guère le temps ces jours-ci (et que j’ai encore un train à prendre), voici juste une mini-réplique repérée en visionnant les doublages allemand, français, italien et espagnol du film de Tarantino Inglourious Basterds (quatre doublages ? ne me demandez pas pourquoi, c’est une longue histoire qui m’occupe déjà depuis un bail, liée […]

Il y a en ce bas monde des gens qui me connaissent drôlement bien, et il faut dire que Copine C.-G. en fait partie. Alors quand elle m’a proposé l’aut’jour de récupérer un manuel de correspondance russe datant de 1918 qui se morfondait dans un de ses cartons… … c’est sans doute parce qu’elle savait […]

Hit Enter