Les Piles intermédiaires

Le quotidien bordélique d'une traductrice à l'assaut des idées reçues. (Et des portes ouvertes, aussi, parfois.)

ImpÉcr #21
Bullet in the Face

J’espère déconnecter (un peu) pendant la dizaine de jours qui vient, même si je ne pars pas bien loin. J’ai passé beaucoup trop de temps devant l’écran de mes différents ordinateurs ces derniers temps, il est temps de reposer (un peu) mes yeux. Pour me préparer en douceur à cette décade parisienne de paresse bloguistique, voici un ImpÉcr fourni tout cuit par Kecha, une lectrice qui m’a très gentiment envoyé ces captures d’écran il y a déjà plusieurs mois avec les quelques lignes d’explication qui suivent (merci, Kecha !) :

Il s’agit de la série américaine de comédie noire Bullet in the Face, avec l’inénarrable Eddie Izzard* (série que je recommande par ailleurs vivement !).

L’histoire est celle d’un criminel et psychopathe, Gunter Vogler, qui pendant un braquage se prend donc, comme le titre l’indique, une balle en plein visage, par ses complices. La police lui greffe le visage d’un policier qu’il a tué, et lui donne même son badge, espérant qu’en cherchant à se venger, Gunter fera enfin tomber les grands mafieux qui mettent la ville à feu et à sang…

Dans cette scène du 5ème épisode (sur 6 !), Gunter et son coéquipier ont arrêté une jeune femme japonaise qu’ils soupçonnent d’être liée à des meurtres. Pendant l’interrogatoire, celle-ci mime un stylo pour demander à écrire sa déclaration. La chef de la police en déduit qu’elle ne parle pas l’anglais… la suite est dans les écrans ci-joint.

Bref, encore un « traducteur » qui n’en est pas un (voir, déjà pour le japonais, le « Giallo-photo » de l’automne dernier, mais aussi le néerlandais dans Dr House et le portugais dans FBI : Duo très spécial).

Sur ce constat un peu démoralisant (et donc en phase avec mon état d’esprit du moment), je vous laisse, rendez-vous en juillet (vraisemblablement pour parler de Sebald et d’un dictionnaire : ouf, rien ne change) !

* Vous vous souvenez d’Eddie Izzard ? Cliquez, cliquez, vous ne le regretterez pas…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hit Enter