Les Piles intermédiaires

Le quotidien bordélique d'une traductrice à l'assaut des idées reçues. (Et des portes ouvertes, aussi, parfois.)

Jolie salade

Oui, jolie « salade du traducteur », que celle concoctée par Claro pour le rapport d’activité du MOTif, l’observatoire du livre et de l’écrit en Île-de-France (qui finance entre autres des formations destinées aux traducteurs-auteurs).

L’intégralité de ce rapport publié il y a un petit mois et qu’on a – il faut l’avouer – plus envie de lire que la moyenne des publications de ce genre se trouve ici sous le titre La cuisine du MOTif.

Pour le blog de Claro, c’est par là.

Et pour découvrir ce qui se cache derrière l’innocente (en apparence) « salade Hemingway » mentionnée dans le texte, on peut aller lire cette série d’articles sur ce Hemingate qui a fait grand bruit en début d’année (article 1, article 2, article 3, article 4, article 5).

Edit du 1er octobre : Tiz, qui pinaille à juste titre, m’indique la chose suivante :  » c’est le Conseil régional d’Ile-de-France qui finance les formations, ou plutôt qui les finançait jusqu’à l’instauration de notre cotiz obligatoire depuis le 1/7. Le rôle du MotIF est d’en coordonner l’organisation en Ile-de-France. » Merci Tiz !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hit Enter