Les Piles intermédiaires

Le quotidien bordélique d'une traductrice à l'assaut des idées reçues. (Et des portes ouvertes, aussi, parfois.)

Des questions ?

Votre blogueuse dévouée a déjà gratifié ses lecteurs de moult billets sur les joies de la prospection. Or la prospection finit parfois par payer (si si) et tandis que le traducteur free-lance termine son premier café de la journée et appuie sur le bouton ON de son ordinateur, il n’est pas rare que sa quiétude matinale soit troublée par la sonnerie du téléphone… et qu’un client soit au bout du fil. Mais oui, un client !

Pas de panique.

Si vous vous sentez mal réveillé(e), désarçonné(e), troublé(e), voici un petit vade-mecum outrageusement simpliste et d’une mauvaise foi sans limites à conserver à portée de main en cas d’interrogations existentielles (rendez-vous ici pour le voir en grand). L’aventure commence en haut à gauche.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hit Enter