Les Piles intermédiaires

Le quotidien bordélique d'une traductrice à l'assaut des idées reçues. (Et des portes ouvertes, aussi, parfois.)

Mot du jour (5)

Nouveau mot du jour :

orthoépie

Contexte : un dictionnaire de prononciation acheté récemment, un peu de curiosité, un petit bouquin repéré je-ne-sais-plus-trop-comment, et hop, me voici à la tête de cet ouvrage d’allure assez peu funky, je le reconnais volontiers, lecteur perplexe de ce blog :

Ce n’est pas : l’orthopédie pour dyslexiques.

C’est :

Selon l’ouvrage cité plus haut :

« L’orthoépie est à la prononciation ce que l’orthographe (en ancien français orto-grafie, -phie, du grec orthographia) est à l’écriture. Le substantif graphie peut avoir comme pendant un substantif féminin *épie ; [l’auteur se] permettr[a] parfois d’employer ce néologisme léger et commode. »

Ledit auteur ajoute :

« D’après le Grand Larousse de la langue française, article « La phonétique et la phonologie », le terme orthophonie se cantonne maintenant dans la désignation des troubles de la phonation, c’est-à-dire des défauts qui apparaissent dans l’apprentissage de la parole, des dégradations pathologiques, du bégaiement, etc., tandis que l’orthoépie énonce les règles d’une prononciation correcte. »

Un ouvrage plus ancien (Abrégé de prononciation française, phonétique et orthoépie, avec un glossaire des mots contenus dans le français parlé, Paul Passy, 1897), ajoute une distinction intéressante – que dis-je, absolument fascinante – entre « phonétique » et « orthoépie » :


La décharge de responsabilité de Tatie Les Piles :

J’ai une prédilection pour les sujets austères, ces temps-ci. Je te prie de m’en excuser, lecteur badin de ce blog.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hit Enter